La société Monkey Mum était fondée en janvier 2011, à la suite du début réussi de la boutique en ligne Monkey MumⓇ (lisez plus bas;-))

HISTOIRE DE MONKEY MUMⓇ

JANVIER 2020

Je vais me coucher. Je suis une maman d’un bébé de six mois, avec qui je fais cododo comme une vraie maman singe. Je suis une maman fière et aimante, qui essaie porter le plus souvent possible, allaite et profite de la maternité à fond (même si cela s’accompagne des cernes et d’un style de vie légèrement asociale). Je m’endors tranquillement quand j’entends tout à coup les pleurs. Il ne s’agit pas vraiment des pleurs mais des cris. Je me lève immédiatement et je tâtonne sur le lit. Mon bébé de six mois n’est nulle part. Nulle part ? Donc d’où je l’entends ? Je cherche, je tâtonne, je vais après le bruit, je le trouve enfin par terre. Bon disons près du sol. Le sol est jonché des plaids et des oreilles, tout autour du lit. D’une coté on a placé le lit de bébé. Il y a donc la probabilité de 0,1% qu’un bébé qui rampe à peine, puisse passer par ce fortin pendant le sommeil. L’impossible est arrivé. Je prends mon fils dans les bras, je le console, je lui donne le sein et c’est bon. Heureusement il lui n’est rien arrivé et il s’endort peu après, mais …

Les jours suivants je ne dors pas aussi bien. Je regarde d’un coin d’œil s’il ne s’approche pas d’un coin de lit, pour qu’il puisse tester la rapidité de réveil de ses parents. Je réfléchis pendant des jours comment faire pour qu’on ne serait pas obligé de répéter l’expérience. J’aurais préféré que nos enfants ne tombent pas de lit. Donc je cherche. Les sites web, encore sites web etc. … rien. Les barrières si basses que même moi j’aurais tombé par-dessus.

...

FEVRIER 2020

Ça y est. Je ne lâche pas l’affaire et je cherche si intensément que mes yeux n’en peuvent presque plus. J’ai trouvé dont ce que j’avais eu besoin ! Quelque chose qui me garantira quelques mois ou années du sommeil tranquille. Quelque chose qui va faciliter la vie de parents, à moi et à mon mari. Ça l’air bien, solide et surtout assez grand. Les barrières de lit grandes et longues. Je les adapte un peu, je propose les dimensions nécessaires et enfin j’ajoute la note – une seule pièce suffira ! Une pièce ? Bien, le prix de l’article et de livraison sera tel et tel. Le prix est hallucinant, après je regarde mon gamin tout mignon et je pèse deux options. Soit je dépense d’autant d’argent, soit je laisse mon fils tomber régulièrement du lit jusqu’à ce qu’il va être un peu plus raisonnable. Aucune d’option ne me parait pas satisfaisante.

Non ce qui sera parfait quand j’en prendrai plusieurs. Je les commande et ensuite je les proposerai aux gens dans mon entourage. On va partager les frais de livraison et cela va ne pas faire si mal au portefeuille. Donc j’en prends plus. Ou je prends l’argent pour les payer ? Il n’en y a rien dont je devrais être fière, mais je vais le dire. On rénove la vielle maison avec mon mari à l’époque. Il ne restait plus rien de l’argent d’hypothèque donc nous sommes obligés puiser dans les réserves. Donc je viens à ce moment précis en disant que la nouvelle cuisine et quelques autres choses plutôt vitales devront attendre car je vais acheter les barrières de lit. Vous pouvez imaginer assez bien la réaction de mon mari.

AVRIL 2020

La marchandise est en route et je suis en plein préparation de site web. Chaque fois que mon fils dort, je « travaille ». Dire que je travaille est peut-être un peu exagéré car je dépense plus que je gagne car je n’ai pas un salaire a proprement dit. J’achète encore quelques articles pour que ma soi-disant boutique en ligne n’ait pas l’air qu’il y a juste un article. Et pourquoi je parle d’une boutique en ligne ? Je me suis dit que je ne vais plus seulement proposer ces barrières à mes proches (et qu’il n’y avait pas juste quelques-uns), mais j’essaie les tout simplement vendre. A petit prix. Mon objectif actuel est surtout de me faire rembourser l’investissement (bien sûr pour payer la cuisine) et qu’il me reste une pièce. A ce moment-là, je demande à une de mes meilleures amies, qui est d’ailleurs aussi en congé maternité, si elle voudrait me joindre. On n’attend rien d’extraordinaire. Je serais très contente si elle me prêtait la main temps à temps si elle a du temps libre. Nous sommes donc deux sur l’affaire.

JUIN 2020

La marchandise est finalement à la maison et je suis folle de joie. En même temps je doute un peu, bien je doute beaucoup. Je me demande si ce que je fais est un bon choix. Malgré cela je lance la version beta. La version qui n’est pas parfaite, mais elle est finie en soi. Nous envoyons le lien a la famille, aux proches et amis. Chacun trouve une petite bête, il y a les gens qui la trouve bien, d’autres pas. Quelqu’un ne regarde pas le site web, autre va regarder chaque détail. On adapte selon les retours et ce qu’on peut et le jour J s approche.

AOUT 2020

1.8.2020

Je lance officiellement la version alfa. Je partage le lien sur le site web où je peux. Je suis même capable de faire une promo dans le monde virtuel avec mes connaissances basiques et j’attends. Je patiente. Il n’y a rien le premier jour. Le deuxième jour, c’est mon mari qui commande. Le troisième jour il y a des commandes des membres de la famille. Rien le quatrième jour. Je m’imagine déjà dans la ligne d’arrivée. La course est finie, tout le monde finit et prend ses affaires et je cours en sueur avec le sentiment d’un désespoir et d’un échec total. Bien, je me suis trompée et la moitié de notre garage va être prise par une boutique en ligne condamné qui prendra la poussière encore quelques années.

7.8.2020

La première commande est arrivée. Et pas n’importe quelle commande. La commande qui vient d’une personne qui n’est même pas un proche ni un ami. Une vraie commande officielle. Enfin. Oui. Incroyable. C’était un sentiment indescriptible. Ça a marché. Une commande. La première. Et ça a commencé ainsi. Après il y avait d’autre, et encore. Une dans jour, 4 dans la semaine, 9 dans deux semaines.

SEPTEMBRE 2020

La marchandise que j’ai commande a disparu rapidement. Qu’est-ce que cela veut dire ? quand on vend aussi vite cela veut dire que les gens sont intéressés. Et je suis la seule qui le sait. J’ai donc remis mon instinct d’entreprise en marche et j’ai commencé chercher comment financer la suite. Il y avait mon amie qui m’avait emprunté l’argent. Puis sa maman. J’ai acheté d’autre marchandise que j’ai vendue aussitôt. J’ai payé mes dettes et j’ai recommencé.

NOVEMBRE 2020

J’ai cherché d’autres moyens financiers pour que je puisse acheter plus grande quantité. Beaucoup plus. J’ai demandé l’emprunt à la banque. Mais j’étais naïve. Il n’y a personne qui va donner l’emprunt à la mère avec un enfant. C’est logique. Personne ne va pas le faire. C’était les jours horribles comme je me suis démêlé d’atteindre un but mais quelqu’un m’avait lié les mains. J’ai essayé explique partout que j’ai trouvé un produit qui intéresse les gens. Et pas moindre. En plus, je sais le vendre. Rien, ça n’intéressait personne. Jusqu’à le jour où j’ai rencontré mon premier investisseur (sans le savoir à ce moment précis), grâce à une amie. C’était la seule personne qui croyait en moi. Il a fait venir un autre investisseur et chacun a acheté le 10% de ma société en échange d’investissement grâce auquel j’ai pu acheter un grand nombre de la marchandise.

________________________________________________________________________________________________________________________________

JANVIER 2021

Je fonds Monkey Mum sarl et j vends 10% a chaque de mes premiers investisseurs, qui deviennent non seulement mon levier financier mais également les amis sur téléphone et mon appui inestimable ! Nos recettes augmentent chaque mois, la société se développe et nous avons des projets. Néanmoins nous sommes toujours au début. Je prépare les commandes à la maison, l’entrepôt est dans le garage. Nous faisons le maximum pour tirer l’avantage de la situation favorable.

FEVRIER 2021

Nous acquerions le petit entrepôt à Malešice.

MARS 2021

Mon deuxième fils est né. C’est magnifique. Le jour d’accouchement, j’arrive encore de gérer une réunion en ligne avec mes investisseurs et une promenade avec un chien. Notre fils est né dans la soirée. Les jours suivants ne sont pas du tout faciles, parce que la boutique en ligne est toujours active, mon mari se charge des travaux manuels et je gère l’administration. On se prend quelques avis négatifs, parce qu’on a mal à tout gérer (évidemment !), mais c’est toujours mieux que fermer la boutique pour quelque temps. Il faut penser aux parents qui ont besoin de nos articles. 

MAI 2021

On embauche les premiers employés et je dis adieu à mon amie avec qui j’ai commencé ma boutique en ligne. Je prends la société dans les mains et je change quelques trucs. Ça va être grand ! Et c’est génial.

JUILLET 2021

On lance le développement de nos propres produits et on élargit la gamme. On débute l’export en Slovaquie.

DECEMBRE 2021

La boutique en ligne est toujours en route, donc je m’efforce de ne pas s’arrêter là. L’année prochaine va être superbe ! 😊

__________________________________________________________________________________________________________________________

ANNEE 2022

Cette année est juste incroyable ! 😊

Nous déménageons dans un grand entrepôt avec des bureaux a Horní Měcholupy. Nous obtenons l’exclusivité dans toute l’Europe. Nous multiplions les ventes. Nous invitons autres deux investisseurs. Nous commençons avec la fabrication de nos propre produits et obtenons la marque de fabrique Monkey MumⓇ . Autres employés sont embauches. Nous élargissons la gamme des produits. Nous nous impliquons sur les réseaux sociaux et dans la charité aidant à ceux qui on en ont besoin.

Je remercie à tous qui faisait, font et feront partie de Monkey MumⓇ. Grâce à vous on peut continuer d’écrire l’histoire de Monkey Mum 😊

Lucie Janauer.

Fondatrice, gérante, CEO et surtout maman :-*