Elles réalisent que jusqu'à là leur alimentation n'était pas assez équilibrée aussi bien à cause des nausées ou d'un appétit accru pendant la grossesse. Il est preferable que la femme commence reflechir de la composition de son assiette encore avant la grossese pour que cela devient habitude, car apres la naissance l'énergie, la volonté ou le temps peuvent manquer. Quel est alors l'alimentation idéale pendant l'allaitement?

Manger plus mais moins souvent

L'allaitement demande beaucoup d'énergie et au début cela peut être un temps assez fatiguant. La femme se sent plus affamé et elle devrait alors manger plus pour avoir assez énergie pour s’occuper du bébé. Si elle n'a pas trop le temps de manger il est mieux de manger moins souvent mais plus. Il suffit trois ou quatre fois par jour, mais manger copieusement.

Demander l’aide ne veut pas dire que vous avez failli

Il est parfait si la femme peut préparer beaucoup de repas pour faire les provisions avant l’accouchement et de les congéler. Si elle n'a pas cette possibilité ou si les provisions commencent à diminuer, il est tout à fait normal de demander de l’aide à ses proches. N'ayez pas peur, cela ne veut pas dire que vous avez échoué. Auparavant, c’était la bande qui s’était occupé de la femme, puis les membres de la famille et aujourd’hui la femme doit gérer quasi tout toute seule (le bebe, le mari/compagnon, les tâches ménagères). Il est assez difficile de tout gérer même si elle est au congé maternité et d'avoir assez de temps. N'hésitez pas à demander de l’aide, les mamies seront sûrement ravies d’être impliqué dans la préparation des repas et des soins.

L’alimentation d’une maman est importante

Le lait maternel se crée du sang, en conséquence l'eau pétillante ou les lentilles ne causeront pas le ballonnement au bebe. Cependant on y trouve les meilleurs nutriments, donc si la femme ne se nourrit pas correctement, cela n’influencera du lait lui-même mais sur son état physique et psychique sûrement. Certaines vitamines dépendent directement de l'alimentation de la mère qui devrait alors les compléter avec de la nourriture saine.

Qu’est-ce que la femme qui allaite devrait manger

De préférence les graisses de qualité et les produits d’origine animale, qui vont fournir les vitamines, les minéraux nécessaires et avant tout le fer qui manque après la perte de sang (c’est le même cas pendant la menstruation ou la femme devrait manger davantage de produits contenant du fer).

  • les graisses de qualité (du beurre, du leurre, du ghee, de l'huile de noix de coco)
  • les bouillons (de viande)
  • la viande et les ébats (du foie, des rognons)
  • les poissons et les fruits de mers
  • les œufs d'origine bio
  • les produits laitiers (idéalement à partir du lait de chèvre et de mouton)
  • les fruits et les légumes
  • les féculents
  • les céréales, de préférence sans gluten (quinoa, millet, amaranthe)

Les compléments d'alimentation

En ce qui concerne les compléments d'alimentation, il est bien de prendre du magnésium, qui aide les mamans à gérer la fatigue due au manque de sommeil et la convalescence. Le magnésium peut être pris soit en forme des gélules, d'un bain dans un sel d'Epsom ou par une application d'huile de magnésium sur la peau.

De s'occuper d'un bébé est souvent assez prenant et peu de mamans ont l'énergie à revendre. L'alimentation est donc importante, n'importe qu'elle allaite ou non.