L’allaitement devrait aller de soi pour chaque maman d’un nouveau-né. Malheureusement ce n’est pas le cas pour tout le monde pour des raisons diverses. Si on met de côté un pourcentage faible des mamans qui ne peuvent vraiment pas allaiter, il est donc assez dommage que l’allaitement ne soit pas plus visible. Heureusement il y a un grand nombre d'associations, de consultants en lactation et il existe également le Jour international de l’allaitement. Tout cela fait l’éducation et rend l’allaitement plus habituel.

Quand la fête a-t-elle lieu ?

Le jour se fête la première semaine d’août et il est fêté dans plus de 170 pays du monde.

Pourquoi c’est tellement important ?

Le soutien des mamans qui allaitent et d’allaitement en soi, est aujourd’hui très important. Les mamans sont souvent questionnées si elles allaitent, et si elles n’allaitent pas ils sont regardés de haut. Ils peuvent être aussi encouragés à donner au bébé du lait artificiel car cela peut être plus confortable, elles vont mieux dormir, elles ne seront pas obligées de se dénuder en public etc. Quand l’enfant est plus grand, six mois, un an, un an et demi, deux ans, l’entourage les jugent si elles allaitent encore parce que l’enfant est trop grand. Il est clair qu’il n’est pas facile de satisfaire tout le monde, mais ce qui est le plus important c’est le fait que cela reste une affaire entre maman et son enfant. Personne ne peut s’y immiscer.

Organisation internationale de santé recommande d’allaiter jusqu’à deux ans. Le sevrage chez certains enfants vient plus tôt, certains ont besoin d’être allaités même après l’entrée à l’école maternelle. C’est très individuel et intime, qui ne regarde pas les personnes tierces. Le but de la Semaine internationale de l’allaitement est ainsi le moyen d’encourager l’allaitement et l’amélioration des enfants à travers le monde.

L’allaitement ne devrait pas être un complément

Le soutien de l’allaitement n’était pas auparavant très signifiant comme il est aujourd’hui. Beaucoup des mamans n'allaitaient pas ou juste pendant quelques jours, semaines ou mois, pour après passer au lait artificiel, parce que tel était l’usage. On ne voyait pas les femmes allaiter en public. S’il y en avait une qui a osé, c’était suivi de réactions négatives.

La semaine de l’allaitement présente le thème de l’allaitement, encourage les mamans d’allaiter. Elle montre qu’allaiter bébé est normal à n’importe quel âge et surtout que chaque femme peut allaiter n importe l’âge, forme de ses seins ou sa taille.

Il est donc nécessaire de vouloir d’allaiter son enfant, savoir comment réussir l’allaitement dès le début et si besoin de se tourner vers une consultante en lactation.

L’allaitement est superbe, parque :

  • il ne coûte rien et en plus il est écologique;
  • le sein est toujours à la disposition et le lait a toujours la température et goût optimale;
  • c’est le moyen le plus habituel d’endormir les enfants;
  • l’allaitement apaise l’enfant quand il est malade ou il fait la poussée de dents;
  • si l’enfant refuse les premiers aliments solides vous pouvez toujours proposer du lait maternel comme l’alternative;
  • il y a les anticorps qui protègent l’enfant contre des infections divers, c’est aussi la prévention de SIDS;
  • aide au rétablissement d’utérus, il tempère le saignement postnatal;
  • et encore plein d'autres avantages.

Ainsi ne faites pas tomber l’allaitement même si le début peut être un peu difficile. Allaitez tant que votre enfant a besoin. Encouragez d'autres mamans dans l’allaitement, car grâce à cela l’allaitement va reprendre sa place dans plupart des familles.